Ghana : Les délinquants sexuels bientôt fichés par la police

Ads

Partagez!

Les autorités ghanéennes envisagent d’ouvrir un registre qui recensera les condamnés pour crimes et délits sexuels.

Selon la BBC, le Ghana envisage d’ouvrir un registre des délinquants sexuels afin de conserver les noms des personnes condamnées pour des délits à caractère sexuel.  Le registre permettra de lutter contre les comportements sexuels répréhensibles, indique la police ghanéenne.

Il servira également à dissuader les délinquants sexuels récidivistes, d’après la même source. Le fichier se consacrera davantage sur les violeurs condamnés. Ce, dans le but de servir de point de référence aux employeurs potentiels et de dissuader les gens de commettre des viols.

Le Ghana dispose actuellement d’un registre universel de toutes les activités criminelles, précise la BBC. Les autorités pensent toutefois que la création d’un registre spécifique pour les violeurs permettra de résoudre le problème d’abus sexuels dans le pays.

Le viol est réprimé par la loi ghanéenne, les auteurs encourant une peine de prison de 25 ans.  Par honte ou par peur de la stigmatisation, la plupart des victimes se refusent à porter plainte contre leurs agresseurs. Quelque 369 cas de viols ont été recensés dans le pays en 2019, pour seulement trois condamnations.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Ghana : Les délinquants sexuels bientôt fichés par la police"

Laisser un commentaire