Gouvernement au Gabon : Première réaction de la communauté Mpongwè

Ads

Partagez!

La communauté Mpongwè vient de réagir après la nomination de leur fille, sœur, mère et compatriote aux hautes fonctions de Premier ministre

Les notables de cette communauté estiment que c’est une preuve, s’il en faut, que légalité des chances est plus que jamais une réalité palpable au Gabon. Un signal fort dans la gouvernance politique et un enjeu de taille sur le plan international.

La communauté Mpongwè exprime sa gratitude au Président de la République, Chef de l’Etat et à la Première-Dame, Sylvia Bongo dont le combat juste et noble en faveur dune meilleure prise en charge des compétences de la femme gabonaise, de son accès aux hautes fonctions politiques.

Les notables indiquent que c’est pour la première fois dans l’histoire des institutions qu’une femme, en la personne de Rose-Christiane Ossouka Raponda, a mis en place un gouvernement que la communauté internationale se dit prête non seulement à collaborer, mais aussi à fructifier les bonnes relations privilégiées.

Par ailleurs, la nomination  Rose-Christiane Ossouka Raponda constitue la reconnaissance d’un parcours professionnel et politique fait de fidélité, de loyauté et de dévouement inconditionnel dune Dame sans cesse portée par le sens du bien collectif. La communauté lui rassure un total soutien pour la réalisation de la mission lui confiée.  

De nombreux pays préfèrent insister sur les attentes de la population… Des attentes légitimes de voir les conditions de vie s’améliorer. Des attentes « immenses », commente un notable Mpongwè qui espère que la majorité parlementaire et la Première ministre travailleront ensemble pour le bien-être des Gabonais.

Enfin, les filles et les fils de cette communauté se disent aussi déterminés à travailler main dans la main avec les membres nouvellement désignés dans son équipe tout en étant vigilants à la fois sur la bonne gestion économique, mais aussi la politique du pays.

LIRE aussi: Gabon : La Première ministre Rose Christiane O. s’entoure de 32 ministres

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Be the first to comment on "Gouvernement au Gabon : Première réaction de la communauté Mpongwè"

Laisser un commentaire