Grande Bretagne : Muhaydin Mire condamné à la prison à vie

la justice pour les jeunes

Annonces

Partagez!

Auteur d’une tentative de décapitation dans le métro londonien, une attaque qualifiée de terroriste par les autorités, Muhaydin Mire a été jugé hier à Londres par le tribunal local qui l’a condamné à la prison à vie.

Le tribunal Londonien de l’Old Balley sous la conduite du juge Nicholas Hilliard était en audience correctionnelle hier pour statuer sur l’affaire de Muhaydin Mire, âgé de 30 ans et né en Somalie. Celui-ci était poursuivi pour tentative de meurtre par décapitation dans un métro Londonien. Il a écopé de la prison à vie assortie d’une peine incompressible de huit (8) ans et demi.

En prononçant cette peine le juge Nicholas Hilliard a soutenu que Muhaydin Mire, au moment des faits, souffrait des crises de schizophrénie de type paranoïaque. « C’était une tentative de tuer une personne innocente pour des motifs idéologiques en lui coupant la gorge à la vue de tous pour avoir un impact maximal », s’est t-il expliqué.

De fait, il avait dit avoir agi pour venger ses frères « c’est pour mes frères Syriens, je vais faire couler votre sang », avait-il dit confessé.

Pendant le procès, le procureur Jonathan Rees a qualifié de « terroriste » l’acte perpétré par par le jeune homme. Plusieurs vidéos amateurs avaient montré Muhaydin Mire armé d’un couteau, et être maitrisé par un groupe de policiers dans une porte du métro. « Il pouvait parler toute la nuit de démons, et de trucs qu’il disait voir », a affirmé son frère qui a reconnu que Muhaydin était un grand consommateur de cannabis. Ce qui le rendait complètement souffrant des troubles mentaux.

Au tribunal, son téléphone portable marquait un document sur les frappes de la localisation internationale en Syrie et en Irak, des images de Lee Righy, un soldat assassiné à Londres en mai 2013, ainsi que d’otages de l’Etat Islamique (EI) prises avant leur décapitation.

Parallèlement, le 5 décembre 2015 le jeune homme avait blessé deux (2) personnes dont une grièvement à l’entrée de la station du métro de Leytonstone dans l’Est de Londres. C’était deux (2) jours seulement après les premières frappes aériennes britanniques qui visaient l’EI en Syrie.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Grande Bretagne : Muhaydin Mire condamné à la prison à vie"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*