Guinée: Des gendarmes guinéens débordés par une violente manifestation

manifestations en Guinée

Ads

Partagez!

Les populations du sud de la Guinée ont violemment manifesté contre les nombreux vols dans la ville de Gueckédou, une localité située à 650 km au sud de Conakry. Ce qui a poussé les gendarmes à faire usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants qui ont brûlé et saccagé plusieurs véhicules tout en exigeant que leur soient livrés trois voleurs présumés.

Selon des témoins et des sources de sécurité, les gendarmes étaient vraiment débordés au cours de cette manifestation. Des milliers de jeunes gens au paroxysme de leur colère avaient résolu de tout saccager dans la ville à cause des vols de motos et autres. Il a fallu beaucoup de temps pour les hommes en uniforme avant qu’ils arrivent à les disperser. La ville était en ébullition, a déclaré le lieutenant Mamadi Mansaré de la gendarmerie de Gueckédou.

A noter qu’au total, il y a eu trois présumés voleurs qui ont été extraits au commissariat de police de la ville où ils étaient retenus. Ces derniers ont été évacués dans un camp militaire, pour bénéficier d’une protection de la vindicte populaire. « Des populations voulaient les brûler », a déclaré un gendarme.

Ces trois personnes avaient été arrêtées puis battues par des habitants qui les accusaient de vol, avant de les remettre à la police.

Dans la ville de Gueckédou, cela fait six mois environ que les vols d’engins à deux roues sont fréquents. Les voleurs profitent de la nuit lorsqu’il y a de grandes pluies pour s’introduire dans les maisons. Les motos, dont plusieurs sont utilisés comme des taxis, assurent l’essentiel des déplacements dans cette partie de la Guinée.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Guinée: Des gendarmes guinéens débordés par une violente manifestation"

Laisser un commentaire