Guinée équatoriale : Des migrants clandestins interpellés en mer

Des migrants en Guinée équatorialeDes migrants en Guinée équatoriale

Ads

Partagez!

205 ressortissants de l’Afrique de l’Ouest ont été appréhendés mercredi au large de l’île de Bioko par les gardes côtes Équato-guinéens.

Originaires du Nigeria, du Benin et du Togo, ils ont été interceptés dans une embarcation de fortune en direction du Gabon. Parmi eux, des femmes enceintes et des nouveaux nés. Ces personnes ont été immédiatement mises en garde à vue au commissariat central de Malabo.

Les autorités Guinéennes ont indiqué qu’elles vont organiser leur rapatriement dans leurs pays d’origine. A ce jour, les premières embarcations ont déjà commencé. Plusieurs d’entre eux ont déjà regagné leurs pays.

Il faut souligné que ce n’est pas la première fois que les migrants franchisent ou tentent de franchir illégalement les sols Gabonais et Equato-Guinéen. Régulièrement, des cas similaires sont observés. De nombreuses personnes à la quête du bonheur tentent de se rendre dans ces pays pétroliers pour faire fortune.

Malgré les accords de libre circulation signés lors du dernier sommet de la Cémac, la Guinée Équatoriale redoute un envahissement de ses voisins notamment les Camerounais. D’où le non respect du principe de la libre circulation et la fermeture à nouveau des  frontières comme ce fut le cas récemment.

LIRE AUSSI  Emmanuel Macron : « Nous allons mettre en place des visas de circulation »

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Guinée équatoriale : Des migrants clandestins interpellés en mer"

Laisser un commentaire