Guinée : Heurts entre manifestants et policiers à Conakry

Ads

Partagez!

Une marche organisée ce lundi dans la capitale guinéenne a viré en affrontement entre manifestants et forces de l’ordre, se soldant par de nombreux blessés.

Une marche organisée ce lundi 4 novembre 2019 à Conakry a viré en affrontement avec les forces de l’ordre dans la capitale guinéenne. Plusieurs manifestants ont été blessés par balles. «Nous avons reçu sept blessés, dont quatre (touchés) par balles», a déclaré à l’AFP le Dr Seny Fofana, praticien dans une clinique proche du lieu de la manifestation.

L’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), principal parti de l’opposition, rapporte «un mort» et «6 personnes atteintes par balles» à l’issue de cette marche. Cette marche a été organisée pour accompagner au cimetière les cercueils des manifestants tués lors des protestations contre un éventuel troisième mandat du président Alpha Condé.

Des centaines de Guinéens ont défilé à pied ou à moto dans le quartier de Bambeto sous haute tension, réclamant «Justice pour les morts» et scandant «Alpha, assassin», derrière les cercueils de onze manifestants tués lors de récentes manifestations. Les heurts on éclaté sur le trajet. Agé de 81 ans, Alpha Condé dirige la Guinée depuis le 21 décembre 2010. L’opposition l’accuse de vouloir modifier la Constitution pour pouvoir se représenter à la prochaine élection présidentielle prévue le 24 novembre prochain.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Guinée : Heurts entre manifestants et policiers à Conakry"

Laisser un commentaire