Guy Rossatanga Rignault : « Il nous faut préserver notre écosystème »

Conseil National de la MerConseil National de la Mer

Annonces

Partagez!

Guy Rossatanga Rignault est le président du comité technique du conseil national de la mer. Il s’est prononcé sur les 9 aires marines gabonaises qui, selon certaines indiscrétions, seront officiellement protégées avec un nouvel accord de pêche entre le Gabon et l’Union européenne.

C’est un décret qui sera signé à l’occasion d’un prochain conseil des ministres. « Ces aires protégées aquatiques se présentent sous la forme de parcs marins et réserves marines », indique Guy Rossatanga.

Pour le Président du conseil national de la mer, « elles traduisent la mise en application d’un engagement pris par le chef de l’Etat il y a quelques temps dans l’optique de préserver davantage notre écosystème ».

Il est bon de rappeler à toutes fins utiles que cet accord de pêche entre le Gabon et l’UE remonte à une époque lointaine. L’accord est vieux.

En tout cas, ce 4ème round devra désormais prendre en compte les nouvelles orientations du Gabon en termes de gestion durable des ressources halieutiques, l’objectif étant d’obtenir un protocole d’accord qui soit gagnant-gagnant.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Abonnez-vous à notre newsletter



About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 5 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Guy Rossatanga Rignault : « Il nous faut préserver notre écosystème »"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher