Gabon / Ike Ngouoni : « Les effets de l’action publique d’Ali Bongo doivent être immédiats »

Ike Ngouoni Aila Oyouomi, Porte-parole de la Présidence de la RépubliqueIke Ngouoni Aila Oyouomi, Porte-parole de la Présidence de la République

Ads

Partagez!

L’importance des décisions fortes qui ont été prises dans divers domaines, là où les besoins des Gabonais sont les plus urgents. Le porte-parole de la présidence de la République a, au cours de son exercice de pédagogie utile au débat public tenu vendredi dernier, expliqué que l’action publique aujourd’hui au Gabon se veut plus pertinente, autrement dit qui réponde davantage aux préoccupations quotidiennes de la population… – plus efficace, dont les résultats sont visibles, sensibles, tangibles pour la population…

Il est important que les compatriotes saisissent bien le sens de l’action publique. Le conseiller spéciale du président de la République, Ike Ngouoni, a laissé entendre que la vision et l’action du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, évoluent aujourd’hui. Son action publique doit produire des résultats qui ne sont pas seulement visibles demain ou après-demain mais dès aujourd’hui. Ses effets doivent être immédiats. Raison pour laquelle, cette action publique a été redynamisée au cours des dernières semaines.

Il s’agit notamment du lancement de l’opération Justice fiscale qui permet de faire la lumière sur les contreparties qui justifient les avantages fiscaux octroyés aux opérateurs économiques, de la fin de la concession du groupe Véolia qui n’offrait plus les garanties d’amélioration de la qualité des services proposés aux Gabonais en matière de fourniture d’eau et d’électricité ; du processus de règlement de la dette intérieure effectif et qui s’inscrit dans le mécanisme établi dans le cadre du Club de Libreville …un signal fort adressé aux entreprises de notre pays ; ou de l’accélération de la mise en œuvre des mesures prioritaires annoncées le 31 décembre dernier et appelées à influer sur les conditions de vie de chaque Gabonais. 

Pour le porte-parole de la Présidence de la République, toutes ces actions, inspirées par le chef de l’Etat, cadrent avec la vision qui guide son action : celui de l’autorité de l’Etat au service de l’intérêt général. Parmi les actions prioritaires qui concentrent l’attention du public, Ike Ngouoni a affirmé que leur exécution connaît une accélération importante. Aujourd’hui, la gratuité des accouchements est une mesure effective d’exécution avec 5.400 kits d’accouchement qui sont en passe d’être remis aux nouvelles mères… Les visites du Président de la République accompagné de la Première Dame jeudi dernier aux Centres hospitaliers universitaires de Libreville et d’Owendo l’attestent bien. 

En outre, plus de 10 000 tables bancs ont été livrés dans des écoles publiques dans toutes les provinces du pays. Depuis l’annonce faite par le chef de l’Etat le 31 décembre dernier. Il a aussi rassuré sur le fait que la rénovation des établissements scolaires concerne déjà une cinquantaine d’établissements, en plus des 671 qui seront pris en charge dans le cadre de l’appel d’offres lancé la semaine dernière. Aussi a-t-il indiqué qu’une première vague de lampadaires solaires, soit une centaine, sont en cours d’installation, en attendant la livraison de 480 unités par semaine à compter d’avril. Sans oublier que la phase technique d’identification des sites d’installation des 925 pompes à eau qui se poursuit dans les 9 provinces. 

En ce qui concerne les mesures impliquant des modifications de textes, Ike Ngouoni a indiqué que le texte sur la mise en place du Fonds d’initiative départemental a été adopté et publié au Journal officiel, sachant qu’un compte dédié à ce fonds, créé à la Caisse des dépôts et Consignations, est déjà alimenté à hauteur de 50 milliards de FCFA… Cela représente 1 milliard pour chacun des 48 départements que compte le pays et 2 milliards dédiés au fonctionnement des organes de gestion du FID dans les différents départements. S’agissant de la mesure d’incitation à la création d’emplois par l’exonération des charges sociales pour l’employeur, le texte modifié est en cours d’examen devant le Conseil d’Etat. Une fois cette étape franchie, dans les prochains jours, il devrait rapidement être adopté en Conseil des ministres.

 Par ailleurs, l’orateur a fait remarquer que le chef de l’Etat accorde une importance à la mise en œuvre, pleine et rapide, des toutes les mesures qui vont dans le sens d’améliorer sensiblement et rapidement le quotidien des Gabonaises et des Gabonais. Il s’agit également, au passage, d’inciter les compatriotes à cultiver l’optimisme en leur redonnant confiance dans l’action publique. Une action publique qui exige plus que jamais d’être à la hauteur des attentes légitimes de la population.  Le chef de l’Etat en a décidé ainsi. Tous les acteurs impliqués dans la chaîne d’exécution de ces mesures doivent donc redoubler d’efforts pour assurer leur effectivité très rapidement… 

LIRE AUSSI  Gabon : Le retour du papy prodigue

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Laisser un commentaire