Infrastructures au Gabon: La Transgabonaise sera opérationnelle avant fin 2023

Annonces

Partagez!

Longue de 780 km, la route qui traversera le Gabon du nord au sud-est sera livrée au plus tard en 2023, indique un document officiel.

Annoncé par le chef de l’Etat lors de son discours à la Nation, le projet de la Transgabonaise se précise. Ali Bongo Ondimba a présidé jeudi 24 octobre 2019, une cérémonie de signature de deux conventions de partenariat public-privé avec le groupe Méridiam, dont l’une porte sur le financement de la construction de la Transgabonaise.

A en croire le ministre des Travaux publics et des Transports, Justin Ndoudangoye, cette convention « liera le Gabon à la société autoroutière du Gabon relatif au réaménagement et à l’exploitation de la route économique baptisée la Transgabonaise ». Cette route qui  sera construite sur 780 km, permettra l’interconnexion de cinq provinces sur les neuf que compte le Gabon, de l’Estuaire au nord au Haut-Ogooué dans le sud-est. Il est considéré comme l’un des plus grands chantiers d’Ali Bongo après la route Port-Gentil/Omboué. Il devrait générer la création de plus de 3000 emplois directs et indirects.

La conception, l’aménagement, le financement et l’entretien de la RN1 et de la RN3 seront ainsi concédés par l’Etat  à la Société Autoroutière du Gabon (SAG), une société de droit gabonais détenue par Meridiam en partenariat avec ARISE. Le partenariat prévoit également la maintenance de ce corridor routier, qui sera assuré par des droits de péages notamment aux grumiers et aux poids lourds.

Au pas de course

La date du début des travaux temporaires et d’entretien a été fixée à début janvier 2020, selon le chronogramme prévu pour sa construction. La livraison des études techniques et commerciales est, elle, prévue en octobre 2020. Le début des travaux définitifs sur l’ensemble du tronçon devrait, quant à lui, intervenir en novembre 2020.

Plusieurs tronçons composent le linéaire. Le premier concerne la Route nationale 1 (RN1) située dans l’Estuaire. L’un des tronçons le plus utilisé et donc le plus abîmé. Il s’étend de Libreville jusqu’à la limite de la province du Moyen-Ogooué.

Le second tronçon part du Moyen-Ogooué jusqu’à Franceville dans la province du Haut-Ogooué. Sur cet axe (la RN3), les travaux seront réalisés à partir de la localité d’Alembé jusqu’à Lastourville en passant par Mikongo, au lieu dit Carrefour Leroy, sur un linéaire de 300 km, qui contourne par le nord le parc national de la Lopé.

Selon le document, sur l’ensemble du linéaire, « les travaux seront conduits de façon simultanée par plusieurs sociétés de construction sélectionnées par appel d’offre ouvert afin d’optimiser les coûts et permettre la mise en opération de l’ensemble de la Transgabonaise avant la fin de l’année 2023 ».

La Trans-gabonaise sera une route de type 2×1 voie avec. Toutefois, des tronçons pourront être tranformés en 2×2 voies, selon la faisabilité et le coût du projet.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Infrastructures au Gabon: La Transgabonaise sera opérationnelle avant fin 2023"

Laisser un commentaire