Jean-Baptiste Placca : « La sécurité de l’Europe se joue au Sahel, elle se joue dans toute la sous-région »

Jean-Baptiste PlaccaJean-Baptiste Placca

Annonces

Partagez!

Jean-Baptiste Placca est un chroniqueur et analyse des questions africaines sur RFI. Il a fait comprendre que « la sécurité de l’Europe se joue au Sahel, elle se joue dans toute la sous-région ».

« La France n’est pas allée, seule, détruire le régime du colonel Kadhafi, essaimant des jihadistes partout dans le Sahel. Et, en dépit de tout ce que fait la France, il apparaît de plus en plus évident que des soldats issus des communautés au sein desquelles se cachent les jihadistes pourraient, s’ils étaient formés et équipés, déstabiliser davantage les terroristes que ne le font les soldats occidentaux, qui ne connaissent pas les hommes, ne parlent pas la langue et ne font, en général, que passer » a dit Jean-Baptiste Placca.

Selon lui, c’est en cela que l’initiative des Etats offre de réelles chances de succès. «  En plus, la détermination que l’on observe chez les chefs d’Etat du G5 Sahel est d’une si stimulante évidence ! » a-t-il déclaré. Pour le chroniqueur, l’on ne peut pas répéter à longueur de rapports d’institutions internationales que ces pays comptent parmi les plus pauvres de la planète, et vouloir les laisser, seuls, face à des besoins de financements qui sont colossaux pour ces nations, mais représenteraient peu pour les puissances, qui jouiraient d’un peu plus de quiétude, si la force conjointe, bien équipée et soutenue, était déployée.

« C’est ce que Ibrahim Boubacar Keïta et ses homologues devraient marteler, la semaine prochaine, à la tribune du Palais de verre de Manhattan » tient-il à préciser.

« C’est ce que « IBK » et ses pairs devraient expliquer, encore et encore. Du reste, cette évidence, aucun dirigeant occidental sérieux ne peut feindre de l’ignorer. Et lorsque le chef de l’Etat malien s’implique tant pour convaincre ses pairs de se rendre à New York, l’on ne peut pas considérer qu’il ne travaille que pour son seul Mali, ou même pour sa patrie et les seuls quatre autres Etats du G5 Sahel » poursuit-il.

Pour le chroniqueur, Jean-Baptiste Placca, la sécurité de l’Europe se joue au Sahel, elle se joue dans toute la sous-région.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Jean-Baptiste Placca : « La sécurité de l’Europe se joue au Sahel, elle se joue dans toute la sous-région »"

Laisser un commentaire