Jean Marc Téliano : « J’invite les Guinéens à une alternance en 2020 »

Jean Marc TélianoJean Marc Téliano

Ads

Partagez!

Jean Marc Téliano est le leader du parti rassemblement pour le développement intégré de Guinée (RDIG). Il n’a pas mâché ses mots pour dire ses quatre vérités.

« Le pays est très mal géré et tous les calculs de ce régime sont politiciens. Ce gouvernement devrait se soucier d’abord du minimum vital des populations qui ne demandent pas des milliards » explique l’opposant guinéen. Mais au lieu de ça, « on entend des déclarations va-t-en-guerre, la mise en place des milices nationales, l’utilisation de l’argent du contribuable pour des Mamayas pour un projet de 3è mandat… » se plaint-il.

Pour l’opposant guinéen,  « les gens en ont ras-le-bol. Il faut que ce gouvernement prenne conscience ». D’après lui, ça a commencé à Boké, Kérouané, Beyla… ce que le guinéen vit aujourd’hui ne lui ressemble et ne le mérite pas ». En conséquence, il appelle à un sursaut de conscience au niveau national pour favoriser une alternance en 2020. « J’en appelle à une prise de conscience de tous les guinéens pour que cette fois-ci, qu’il y ait une alternance en 2020 ».

Lire aussi : Manifestations à Lomé : Des impacts négatifs sur l’économie du pays

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Jean Marc Téliano : « J’invite les Guinéens à une alternance en 2020 »"

Laisser un commentaire