Kenya : Des scientifiques «ressuscitent» une espèce de rhinocéros

Annonces

Partagez!

Des scientifiques ont annoncé être parvenus à obtenir deux embryons de rhinocéros blancs du Nord pour tenter de redonner vie à l’espèce, dont il ne reste plus que deux individus.

Des scientifiques ont annoncé la semaine dernière être parvenus à obtenir deux embryons de rhinocéros blancs du Nord. Il s’agit d’une espèce vieille de 26 millions d’années, mais décimée depuis 50 ans par les guerres et le braconnage. Désormais presque entièrement éteinte, il ne subsiste plus que deux femelles vivant au Kenya. «Depuis des décennies, l’histoire du rhinocéros blanc du Nord a été celle d’un déclin (…)», indique le communiqué cosigné par les scientifiques du consortium BioRescue,

«Un consortium international de scientifiques et de défenseurs de l’environnement est aujourd’hui parvenu à une étape clé de la procréation assistée [de cette espèce] qui pourrait représenter un tournant dans le sort de ces magnifiques animaux», poursuit le document. Des ovocytes collectés sur ces rescapées ont été fécondés en Italie avec le sperme congelé de deux mâles différents. La prochaine étape consiste à transférer ces embryons, dont l’ADN est à 100 % rhinocéros blancs du Nord, dans des «mères porteuses» de l’espèce du Sud. Les deux survivantes évoquées ne peuvent en effet pas elles-mêmes porter de grossesse.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Kenya : Des scientifiques «ressuscitent» une espèce de rhinocéros"

Laisser un commentaire