Kenya : La prison pour 7 syndicalistes

Grève au Kenya, la prison pour les syndicalistes

Annonces

Partagez!

Au Kenya, sept syndicalistes ont été renvoyés en prison ce lundi. Ils sont à l’origine d’une grève qui paralyse les hôpitaux publics.

Depuis dix semaines, les hôpitaux publics kenyans sont paralysés par une grève. Les syndicalistes à l’origine de cette paralysie ont été incarcérés ce lundi.

Condamnés mi-janvier à un mois de prison avec sursis, ils avaient deux semaines pour annoncer la fin de la grève. Le jugement a été rendu par la juge de la Haute Cour, Hellen Wasilwat. La décision de justice n’étant pas respectée, la peine a été appliquée. Les syndicalistes ont été conduits en prison.

Depuis dix semaines, des milliers de médecins et d’infirmiers observent un mouvement de grève pour revendiquer l’augmentation de salaires. Ils veulent qu’ils soient multipliés par quatre. Leur revendication se fonde sur une convention collective signée en 2013. La convention n’a jamais été appliquée.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*