Kenya : Trois soldats américains tués par des islamistes somaliens shebab

Ads

Partagez!

Un militaire américain et deux sous-traitants du ministère de la Défense ont été tués dans une attaque dimanche contre la base militaire américano-kényane de Lamu, dans le sud-est du pays.

Trois soldats américains ont été tués dimanche dans l’attaque de la base militaire américano-kényane de Lamu, dans le sud-est du Kenya. L’attaque a été revendiquée par les islamistes shebab.

«Durant une attaque par les shebab, un groupe affilié à Al-Qaïda en Afrique de l’Est, plus tôt aujourd’hui, un militaire et deux sous-traitants du ministère de la Défense ont été tués», a annoncé dans un communiqué, le commandement américain pour l’Afrique (AFRICOM).

Deux autres employés du Pentagone ont été blessés, selon la même source. Les shebab affirment de leur côté avoir tué 17 Américains et neuf militaires kényans. Deux avions Cessna, deux hélicoptères américains et «plusieurs véhicules américains» ont été détruits durant l’attaque, d’après un rapport de police internet consulté par l’AFP.

Cinq personnes ont été arrêtées près du camp et étaient interrogées, a déclaré le responsable de la police locale, Irungu Macharia. Cette attaque est la dernière en date des shebab somaliens au Kenya, depuis que Nairobi a envoyé des troupes combattre ce groupe islamiste en Somalie.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Kenya : Trois soldats américains tués par des islamistes somaliens shebab"

Laisser un commentaire