Kenya : Une parlementaire expulsée de l’hémicycle à cause de son bébé

Ads

Partagez!

La députée Zuleika Hassan a été expulsée mercredi du Parlement pour y avoir emmené son nouveau-né de cinq mois.

Les images de la parlementaire, entourée de députées femmes mais aussi de quelques hommes, sur le parvis du Parlement après avoir été chassée avec son bébé, ont fait le tour du monde. Cette représentante des femmes pour le district de Kwale, dans le sud du Kenya, s’est rendue ce mercredi au Parlement avec son bébé, entraînant une cohue.

Accusée d’avoir voulu créer le buzz par cette action, l’élue s’en défend. «S’il y avait eu une crèche dans le bâtiment, j’aurais pu y déposer mon bébé. J’ai préféré l’emmener avec moi plutôt que de ne pas venir travailler», explique-t-elle. L’incident est l’occasion de rappeler cette réglementation adoptée en 2013 par le Parlement kényan : la mise en place de salles familiales pour encourager les femmes à s’engager en politique.

Six ans plus tard, rien n’est fait. Pour mémoire, des cas similaires se sont déjà produits ailleurs. C’est notamment le cas de Jacinda Ardern, la Première ministre néo-zélandaise qui s’est présentée en octobre 2018 à l’Assemblée générale de l’ONU avec son bébé de cinq mois.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Kenya : Une parlementaire expulsée de l’hémicycle à cause de son bébé"

Laisser un commentaire