La BAD pour une agriculture et une autosuffisance alimentaire en Afrique

Ads

Partagez!

L’Afrique dépense beaucoup d’argent dans l’importation de produits alimentaires. Pourtant l’agriculture concentre plus de 60% de la population active.

Le but de Banque africaine de développement est de transformer radicalement l’agriculture africaine afin de parvenir à l’autosuffisance et à la sécurité alimentaires sur le continent. Ainsi arriver à mettre fin à la malnutrition qui assombrit l’avenir de ses enfants.

A en croire Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement, le continent africain recèle 66% des terres arables non cultivées dans le monde ainsi que des sources d’eau douce en abondante quantité.

La transformation économique du continent ne peut pas produire qu’avec une agriculture axée sur les nouvelles technologies, qui soit résiliente aux changements climatiques, créatrice d’emplois et de richesse  et qui promeuve la santé, a indiqué Adesina.

Selon lui, La banque est très active dans la création de pôles agricoles et de véritables chaînes de valeur qui favorisent la diffusion des technologies et améliorent l’accès à l’eau et à l’irrigation, ainsi que le déploiement de ressources financières au profit de l’agriculture 

 Le responsable de la banque africaine de développement a aussi dit que la transformation des chaînes de valeur de l’agriculture africaine exige de changer de perception. Car l’agriculture de subsistance est depuis trop longtemps associée à la pénibilité.

LIRE AUSSI  Afrique/ La BAD préconise l’augmentation de son capital pour industrialiser le continent

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "La BAD pour une agriculture et une autosuffisance alimentaire en Afrique"

Laisser un commentaire