Le Nigeria veut limiter l’importation de denrées alimentaires

Annonces

Partagez!

La décision risque d’avoir des conséquences sur l’inflation des prix des produits alimentaires.

Le chef de l’Etat Muhammadu Buhari a ordonné à la Banque centrale de son pays de suspendre toutes les demandes d’importations de produits alimentaires en devises étrangères.

 “La réserve de change sera conservée et utilisée strictement pour la diversification de l’économie, et non pour encourager plus de dépendance vis-à-vis des factures d’importation de produits alimentaires”, explique un communiqué de la Présidence.

Muhammadu Buhari veut ainsi répondre à une promesse de campagne, notamment de rebooster une économie nigériane plongée dans la récession.

Certains observateurs craignent cependant que le revers de cette décision soit une inflation des prix des denrées alimentaires, les importateurs devant s’approvisionner en devises auprès d’autres sources et à des taux plus élevés.

Lire aussi « Le Nigeria ne se considère pas comme le favori de l’Afrobasket » selon Anoye Nyingifa

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Be the first to comment on "Le Nigeria veut limiter l’importation de denrées alimentaires"

Laisser un commentaire