« Le Sénégal ne peut pas engager un bras de fer avec les Nations-unies »

Ads

Partagez!

Se prononçant sur le cas Karim Wade, Me Assane Diouma Ndiaye a déclaré que le Sénégal ne peut pas engager un bras de fer avec les Nations-unies.

Maintenant que le Sénégal aspire à jouer un rôle fondamental au niveau des Nations Unies, notamment au niveau du Conseil des Droits de l’homme, il doit se conformer à la décision prise concernant Karim Wade.

Pour Me Assane Diouma Ndiaye, le droit international a pour corollaire l’abandon des souverainetés des droits internes et législations internes. Tout le monde doit se dire si je n’applique pas, c’est à mes risques et périls.

Lorsqu’un Etat a pris la responsabilité de signer une convention, il renonce à la souveraineté. Dans ce cas de Karim Wade, les Nations-unies ont pris une décision de cette nature, le Sénégal ne peut qu’exécuter un sujet de droit international

LIRE AUSSI  Décision des Nations-Unies: Satisfaction des avocats de Karim Wade

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "« Le Sénégal ne peut pas engager un bras de fer avec les Nations-unies »"

Laisser un commentaire