Législatives 2017 au Sénégal : Un scrutin avec des couacs

législativeslégislatives 2017 au Sénégal

Ads

Partagez!

Lundi 31 juillet 2017 – Les Sénégalais sont allés aux urnes hier, dimanche 30 juillet 2017, pour élire les futurs représentants du peuple. Beaucoup d’électeurs et les hommes politiques sénégalais ont dénoncé la mauvaise organisation. Avec un taux de participation de près de 54%, en hausse par rapport à 2012.

Les législatives du 30 juillet 2017 ont suscité une grande polémique sur toute l’étendue du territoire sénégalais. Partout au Sénégal, le vote n’a pas débuté à l’heure. Dans certains bureaux de vote le scrutin a démarré à 9h et dans d’autres à 11h pour faute de matériels. Car, la veille de l’élection, une forte pluie s’est abattue sur toute l’étendue du territoire sénégalais.

Lorsqu’il a fini d’accomplir son devoir civique, le chef de l’Etat, Macky Sall, a appelé les acteurs politiques à faire confiance au peuple sénégalais relativement à l’issue de ces législatives 2017.

« Après que les acteurs politiques ont fini de mener leur campagne, le temps est venu de laisser le peuple décider », a soutenu Macky Sall.

En conséquence, il demande aux sénégalais de garder leur calme. Pour Macky Sall, « il appartient au peuple de décider des députés à élire à l’Assemblée nationale ».

De l’avis du président sénégalais, « ce 30 juillet 2017″ est un jour de démocratie ». « Le Sénégal est une démocratie que rien ne peut faire revenir en arrière » ajoute t-il dans ses propos.

Pour sa part, Malickou Gakou, opposant sénégalais a déclaré qu’il est stupéfait de participer aux élections les plus mal organisées de l’histoire politique du Sénégal.

Selon les premières estimations livrées dans la soirée, la liste du maire de Dakar, Khalifa Sall (opposition) serait en avance dans la capitale. Dans la diaspora, c’est la majorité présidentielle de Macky Sall qui est en tête.

Toutefois, les premiers résultats sont attendus ce lundi 31 juillet.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire