Les autorités du Mali veulent dialoguer avec deux chefs terroristes

Annonces

Partagez!

Le président malien Ibrahim Boubakar Keïta a annoncé le lundi 10 février 2020, que les autorités tentent de dialoguer avec deux chefs terroristes, Iyad ag Ghaly et Amadou Koufa. Démarche qui ne recueille pas l’assentiment de tous au sein de la classe politique

La démarche du Président malien est saluée dans son parti, le Rassemblement pour le Mali. Elle est vue comme une continuité des conclusions du dialogue national inclusif.

Si pour le parti du Président, cette démarche est à saluer, le parti Yelema avec à sa tête Moussa Mara, émet des réserves, car selon lui, ce ne sont pas les deux terroristes cités plus haut qui sont les seuls acteurs ou patrons des groupes terroristes.

En plus fait-il remarquer : « ce n’est pas sûr que ceux qui sont à la base de ces attaques, aient l’intention de discuter avec qui que ce soit, puisque les attaques continuent régulièrement ».

 Enfin, même s’ils ont l’intention de discuter, rien ne montre que les termes de discussion seront compatibles avec le Mali, lance le président du parti Yelema.

Lire aussi Mali : Les Forces armées reconstituées en route pour Kidal

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Be the first to comment on "Les autorités du Mali veulent dialoguer avec deux chefs terroristes"

Laisser un commentaire