Les employés de maison dans une tourmente

WiegoWiego

Annonces

Partagez!

Les personnes qui travaillent dans les maisons de particuliers sont invisibles ; parce que oubliées en tant que travailleuses et privées de leurs droits fondamentaux.

Mais, fort de leurs efforts d’organisation, et à force de détermination, les travailleuses domestiques ont fait des progrès remarquables. Résolu à servir les travailleurs pauvres de l’économie informelle, notamment les femmes, Wiego les aide à mieux prendre à travers des organisations de travailleurs informels qu’il bâtit, renforce et fait mailler en réseau afin que ces travailleuses domestiques puissent se faire représenter au sein des organisations.

Femmes dans l’Emploi informel : Globalisation et organisation, mieux connu sous l’acronyme anglais Wiego, est un réseau mondial, à vocation action-recherche-politique, qui se mobilise pour améliorer le statut des travailleurs pauvres de l’économie informelle, surtout les femmes, est au cœur de sa mission et, pour Wiego tous les travailleurs devraient bénéficier des possibilités économiques et des droits égaux et pouvoir influer sur leurs conditions de travail et de vie.

Ce réseau mondial se compose d’organisations de travailleurs et de professionnels de la recherche-développement, c’est-à-dire des spécialistes qui s’occupent où se préoccupent à titre individuel de l’emploi informel. L’initiative est louable. En réalité, c’est pour améliorer le statut des travailleurs pauvres de l’économie informelle, surtout celui des femmes. Il faut renforcer davantage les organisations de travailleurs informels. Qu’est-ce qui est considéré comme travail domestique ? Qui est travailleur domestique ?

La précarité du groupe professionnel des travailleurs domestiques au Sénégal, les marchés du travail domestique, les prix des services domestiques, les types de travailleurs domestiques, les filles domestiques. Bien qu’il existe des textes de loi sur le personnel domestique, le marché de l’emploi reste « informel » et échappe largement aux régulations officielles.

La migration qui alimente le marché du travail domestique est de moins en moins tournante et son ancrage s’accompagne de nombreuses réclamations et protestations, en particulier par des stratégies d’instabilité de la part des domestiques caractérisées par la fréquence avec laquelle elles abandonnent leur poste. Ne jouissant que d’une liberté formelle et étant obligées de travailler, les domestiques s’engagent très vite mais n’hésitent pas à rompre leurs contrats tacites, non écrits et peu avantageux, dès qu’elles trouvent de meilleures conditions de travail ou une rémunération plus élevée.

Cette précarité du contrat de travail plonge les relations entre employeurs et employées dans une crise latente qui affecte les femmes employeuses alors qu’elles comptent de plus en plus sur la participation des domestiques aux tâches ménagères pour pouvoir s’en libérer elles-mêmes. Aussi, elles se tournent vers des institutions qui commencent à naître et à s’organiser pour garantir des domestiques plus stables et fiables, en les formant et en les plaçant mais aussi en exigeant une meilleure rémunération pour elles. C’est le cas du projet Dakar Focal City au Sénégal.

LIRE AUSSI  Cameroun : Camair-CO se redéploie à l’international

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Les employés de maison dans une tourmente"

Laisser un commentaire