Libération d’otages au Burkina : Le Bénin inquiet

Partagez!

Quatre touristes ont été libérés au Burkina dans la nuit du 9 au 10 mai 2019, grâce à une opération conjointe entre les forces spéciales burkinabè et françaises, avec un appui en renseignement américain. Deux des touristes avaient été enlevés au Bénin.

Enlevés le 1er mai 2019, deux touristes français et leur guide béninois ont disparu des radars. Quelques jours après, le corps du guide est découvert. Il avait été exécuté par les ravisseurs.

Au Bénin, on s’interroge sur cet enlèvement, premier de l’histoire du pays. Les questions se portent notamment sur la fiabilité du système sécuritaire, sur l’ampleur de la présence terroriste au pays et sur ce que l’avenir réserve au Bénin.

Une opération, dénommée « Djidjoho », a été lancée dans la zone du parc national Pendjari. Elle mobilise 300 hommes et sera renforcée.

A noter que deux militaires français ont été tués pendant l’opération de libération des otages.

LIRE AUSSI Burkina : Le Président Roch Kaboré reçoit les otages libérés

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Be the first to comment on "Libération d’otages au Burkina : Le Bénin inquiet"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*