Liberia : Le fils de l’ancienne présidente Ellen Johnson Sirleaf arrêté

Annonces

Partagez!

Charles Sirleaf et quatre autres responsables de la Banque centrale du Liberia ont été inculpés mardi pour «blanchiment d’argent».

Charles Sirleaf, le fils de l’ancienne présidente du Liberia Ellen Johnson Sirleaf, a été arrêté et inculpé mardi pour «blanchiment d’argent». Il a été arrêté en même temps que quatre anciens responsables de la Banque centrale du Liberia (CBL). Les cinq hommes ont été interpellés pour «utilisation abusive de fonds publics» dans l’enquête sur l’entrée de billets dans le pays entre 2016 et 2018.

Charles Sirleaf  est soupçonné d’avoir détourné une partie de cet argent sur ladite période durant laquelle il était vice-gouverneur de la banque.  Il avait été, avec les autres anciens dirigeants de la CBL, inculpés en mars de «complot criminel» et de «sabotage économique». Ils avaient ensuite été libérés sous caution.

Il leur est notamment reproché d’avoir fait imprimer sans autorisation un excédent de billets pour un montant de 2,645 milliards de dollars libériens (16,3 millions de dollars américains), dont ils ne peuvent justifier l’utilisation, selon l’accusation. L’avocat de Charles Sirleaf a déclaré à l’AFP que son client a été libéré quelques heures après son arrestation  pour raisons de santé.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Liberia : Le fils de l’ancienne présidente Ellen Johnson Sirleaf arrêté"

Laisser un commentaire