Littérature : Une Camerounaise en lice pour le prix Goncourt

Ads

Partagez!

La romancière Djaïli Amadou Amal, lauréate du premier Prix Orange du livre en Afrique, a été sélectionnée pour son roman «Les impatientes».

L’Académie Concourt a dévoilé ce mois la première sélection de son prestigieux prix littéraire pour 2020. Quinze romans figurent sur cette première liste. Parmi les ouvrages retenus, «Les impatientes» de l’écrivaine camerounaise Djaïli Amadou Amal paru aux Editions Emmanuelle Collas (France).

Un roman autobiographique qui traite de la condition de la femme dans le Sahel, entre polygamie, mariage précoce et forcé et violences conjugales. Dans ce livre de 300 pages, la romancière de 45 ans plonge le lecteur dans la vie de trois femmes: Ramla, 17 ans, Hindou, 17 ans, et Safira, 35 ans. Trois histoires, trois destins plutôt liés.

«L’ouvrage traite des questions de violences conjugale, et surtout dans ses aspects psychosomatiques qui ne sont pas toujours mis en évidence. C’est pourtant dans ces aspects que les violences conjugales sont les plus destructrices pour la femme dans le Sahel, aussi bien dans sa personnes que dans sa dimension sociale», explique la lauréate du premier Prix Orange du livre en Afrique.

«Il m’a paru fort utile de mettre le doigt sur l’un des fléaux les plus saillants et dommageables de la condition féminine», ajoute l’écrivaine. Mariée à 17 ans dans le cadre d’un mariage arrangé, Djaïli Amadou Amal est aujourd’hui l’une des figures de proue de la lutte pour les droits des femmes au Cameroun. Le nom du gagnant du prix Goncourt 2020 sera annoncé le 10 novembre prochain.

 

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Littérature : Une Camerounaise en lice pour le prix Goncourt"

Laisser un commentaire