Logements sociaux au Gabon: L’expertise du génie militaire sollicitée

Ads

Partagez!

Le 20 août dernier à Libreville, le génie militaire du Gabon a signé un accord avec la Société nationale immobilière (SNI) pour la construction d’infrastructures. Cette signature consiste en l’aménagement des voies menant aux sites des logements sociaux de Bikele et la construction des maisons de la Société nationale de logements sociaux (SNLS).

Ce sont au total 2500 logements et parcelles appartenant à la SNI et à la SNLS, répartis sur 148 hectares qui sont cont concernés par ce protocole.

« Il est évident que notre collaboration avec le génie militaire va avoir un impact direct sur les coûts liés à la réalisation de ces ouvrages. Il faut dire qu’avec les entreprises traditionnelles, souvent nous avons des difficultés en termes de facturation ; mais avec le génie militaire, nous avons un partenaire sûr, fiable qui n’est pas préoccupé par le business », a expliqué Herman Kamonomono, directeur général de la SNI à la presse locale.

La SNI explique s’être tournée vers l’expertise du génie militaire pour boucler les travaux sur ce site qui compte déjà 950 maisons et 650 parcelles aménagées. Ces travaux qui vont permettre de combler le déficit en logements estimé à 200 000 unités et à mettre ces maisons à la disposition des ménages dans les brefs délais visent à coller aux objectifs fixés par le chef de l’État Ali Bongo Ondimba. 

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Logements sociaux au Gabon: L’expertise du génie militaire sollicitée"

Laisser un commentaire