Loi de finances 2020 au Gabon: Tous les ratios améliorés

Ads

Partagez!

Soumis à l’examen du gouvernement gabonais le 10 octobre 2019 par le ministre de l’Économie, des Finances et des Solidarités nationales, Roger Owono Mba, le projet de loi des finances 2020 du pays a été adopté le 15 octobre suivant en conseil des ministres. Un budget qui table sur 3330 milliards de FCFA (+9%), avec comme spécificité de concrétiser le retour à un solde budgétaire positif.

 

Les recettes propres attendues dépassent de 235 milliards les dépenses programmées.

Cela démontre la double capacité de l’Etat à améliorer la collecte de ses recettes, problème récurrent ces dernières années, et à maîtriser ses dépenses, notamment les dépenses liées à la masse salariale et aux charges financières de la dette.

Cette Loi de finances est également une vraie loi de programmation de la relance économique, avec un budget d’investissement public historiquement fort, de 513 milliards de FCFA. 

Ces investissements ont été alloués à des projets qui ont démontré leur capacité à impacter positivement le quotidien des populations. Notamment le transport public, l’éducation, la santé, les routes, les centres de formation professionnelle, la canalisation d’eau ou encore l’extension du réseau de distribution d’électricité à Libreville pour apporter le courant dans les quartiers non encore connectés au réseau SEEG.

Le niveau de la dette publique

Le stock global de la dette intérieure et extérieure représente 57% de PIB du pays alors qu’il représentait 62% de son PIB au démarrage du Plan de Relance de l’Economie (PRE) en janvier 2017. 

C’est donc incontestablement une réussite du PRE, des mesures de la taskforce Finances Publiques et du programme de réformes dans le cadre de l’accompagnement du FMI que de constater la diminution du stock de la dette.

Au titre  de la dette publique, il est également important de considérer la pression du service de la dette, c’est à dire les remboursements annuels pour les échéances de paiement sur des emprunts contractés par le passé. Aujourd’hui, le remboursement de la dette absorbe 42,3% des recettes budgétaires, contre près de 50% en 2016.

Tous les ratios se sont donc améliorés. Du fait des conditions favorables d’endettement actuellement, et de l’urgence à redynamiser l’économie et relancer les projets à fort impact social, la Loi de Finances 2020 va marquer le retour du Gabon sur les marchés financiers internationaux pour la levée d’un nouvel eurobond d’une valeur d’un milliard de dollars.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Loi de finances 2020 au Gabon: Tous les ratios améliorés"

Laisser un commentaire