Lutte contre la faim: Le Gabon multiplie des initiatives

La journée mondiale de lutte contre la faimLa journée mondiale de lutte contre la faim

Annonces

Partagez!

Le ministre gabonais de l’agriculture, de l’élevage chargé du programme Graine a dressé le bilan des actions qui vise la faim zéro.

Le Gabon a célébré de concert avec les autres Nations le 16 octobre, à Libreville, la journée mondiale de l’alimentation. L’occasion a permis au gouvernement de dresser le bilan de la lutte contre la faim au Gabon.

Le thème central de la journée était « Agir pour l’avenir. La Faim Zéro en 2030, c’est possible». Un sujet qui rappelle la nécessité et l’urgence de mutualiser et d’intensifier les efforts pour parvenir véritablement à un monde libéré de la faim et de la malnutrition sur toutes ses formes.

De ce bilan, il ressort que le gouvernement a multiplié des initiatives visant à garantir l’autosuffisance alimentaire au Gabon. Ces initiatives, selon le ministre de l’agriculture, de l’élevage chargé du programme Graine, ont pour objectif « faim zéro ».

Biendi Maganga Moussavou, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a expliqué que la  lutte contre la faim au Gabon est structurée autour du programme Graine (Gabon des réalisations agricoles et des initiatives des gabonais engagés).

A cet effet, il a rappelé que pour renforcer l’efficacité du programme Graine, la Banque Africaine de Développement a accordé un prêt de 65 milliards Fcfa au Gabon.

Des fonds qui ont permis au Programme Graine de s’ouvrir aux entreprises individuelles tant publiques que privées. Par ailleurs, des partenaires internationaux comme le FAO soutiennent également le Gabon dans la lutte contre la faim.

S’agissant du FAO justement, il a signé avec le Gabon en 2017 un deuxième cadre de programmation visant trois secteurs prioritaires. Dans les trois domaines, le programme vise le renforcement de la gouvernance institutionnelle et des capacités nationales.

Sont visés la gestion durable des ressources naturelles et le développement des chaînes de valeurs durables dans l’agriculture, l’élevage, la forêt, la pêche et l’aquaculture.

Pour le gouvernement, tous ces efforts ont permis de sortir les populations gabonaises progressivement de la sous alimentation. Ainsi, on est passé de 9,7% en 2004 à 7% en 2017, soit une baisse de 48600 personnes.

LIRE AUSSI  Gabon : 18 000 villageois connectés à l’internet haut débit

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Lutte contre la faim: Le Gabon multiplie des initiatives"

Laisser un commentaire