Lutte contre la sécheresse en Angola : Les Nations unies débloquent plus de 280 milliards de FCFA

Ads

Partagez!

465 millions $, soit plus de 280 milliards de FCFA, c’est le montant que les Nations Unies ont débloqué pour financer la lutte contre la sécheresse dans les provinces de Huila, de Namibe et de Cunene en Angola. Le financement servira dans un projet de mitigation des effets des vagues de sécheresse sur les populations et sera débloqué sur quatre ans.

« Avec ce projet, nous envisageons un travail multisectoriel qui permettra de renforcer la capacité des populations à faire face aux vagues de sécheresse », a affirmé le coordonnateur résidant des Nations unies en Angola Pier Paolo Balladelli.

Selon lui, le travail touchera non seulement les secteurs de l’agriculture et de l’eau, mais également ceux de l’éducation, de l’environnement et des transports.

Selon l’UNICEF, la sécheresse plonge plus de 2 millions d’angolais en situation d’insécurite alimentaire. Avec le pays, les Nations unies ont également signé un partenariat sur la période 2020-2022, afin de se concentrer sur les défis sociaux et économiques du pays et d’accroître la résilience des populations rurales. 

« Nous voulons arrêter l’exode des populations rurales vers les grandes villes et soutenir le développement de base (éducation et santé), ainsi que la production agricole des familles vivant dans les zones rurales », a affirmé M. Balladelli.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Lutte contre la sécheresse en Angola : Les Nations unies débloquent plus de 280 milliards de FCFA"

Laisser un commentaire