Lutte contre l’insalubrité au Gabon : Sylvia Bongo Ondimba nettoie l’école publique d’Okala

Sylvia Bongo Ondimba à l'école publique d'OkalaSylvia Bongo Ondimba à l'école publique d'Okala

Annonces

Partagez!

La première dame a pris activement part aux travaux d’hygiène et salubrité dans cet établissement scolaire le 3 février, à Libreville, dans le cadre de la journée citoyenne.

La lutte contre l’insalubrité est devenue au Gabon la chose la mieux partagée. Même les hautes personnalités de la République ne reculent devant rien pour montrer le bon exemple. D’ailleurs, on se souvient que le ton avait été donné par le chef de l’État lui même en mai 2016 à Akebé. Ces proches collaborateurs lui ont emboîté le pas, parmi lesquels son directeur de Cabinet, Brice Laccruche Alihanga.

Mais le bon exemple continue toujours à venir du haut comme on aime le dire. Cette fois-ci c’est la première dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba, qui suit les pas de son époux. Elle a pris part samedi dernier à la traditionnelle journée citoyenne instaurée par le président de la République.  C’est à l’école publique d’Okala à Libreville que la première dame a donné une bonne leçon d’humilité et de civisme aux usagers. Elle a pris activement part aux travaux d’hygiène et salubrité aux côtés des groupes d’hommes, femmes et enfants présents à cet effet. Parmi ceux-ci de nombreux membres de l’Ajev.

Sylvia Bongo Ondimba apprend aux enfants à peindre

Sylvia Bongo Ondimba apprend aux enfants à peindre

Arrivée dans une escorte, Sylvia Bongo a été accueillie par la Mairesse de la commune de Libreville, Rose Christiane Ossouka Raponda. Elle va d’abord faire le tour de l’établissement puis se changer telle une dame rurale qui arrive dans son champ et se met en tenue de travaux champêtres.

Vêtue de gants, de bottes, combinaison et chasuble, Sylvia Bongo Ondimba a curé les caniveaux, désherbé, sarclé et balayé et fait du jardinage. Puis elle a repeint les mûrs de l’école. A certains moment elle a appris aux jeunes présents la peinture. En guise d’encouragement aux jeunes présents pour la journée citoyenne la première dame a affirmé qu’il faut revenir aux fondamentaux et que la propreté est une affaire de tous. Par conséquent, note Sylvia Bongo Ondimba, tout le monde doit s’y mettre.

Ecolo comme son époux, Sylvia Bongo Ondimba a procédé au planting d’un arbuste écologique au sein de cette école publique du 1er arrondissement de Libreville.

Hier, lundi, les élèves de l’école publique d’Okala ont débuté leur semaine dans un environnement sein et agréable leur permettant de mieux assimiler les leçons. C’est la raison pour laquelle la maire de Libreville a invité ses concitoyens à suivre l’exemple de Sylvia Bongo Ondimba qui ne s’est pas comportée en première dame mais en citoyenne soucieuse du bien être des Gabonais.

LIRE AUSSI  Gabon : 2018, une année de cohésion et de réalisations

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Lutte contre l’insalubrité au Gabon : Sylvia Bongo Ondimba nettoie l’école publique d’Okala"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher