Malawi : Un album pour défendre la cause des albinos

Annonces

Partagez!

Intitulé «Stomp on the Devil» (Piétiner le diable), le premier opus de Lazarus Chigwandali, star montante localement, sort en septembre prochain.

Mis en lumière par un producteur suédois suite à des vidéos de lui prises dans la rue par un touriste, Lazarus Chigwandali est une valeur montante de la musique au Malawi. Et l’intéressé veut mettre sa notoriété croissante au service de la cause albinos. Lui-même étant victime de cette particularité génétique qui cause la dépigmentation de la peau. Intitulé «Stomp on the Devil» (Piétiner le Diable), son premier album arrive dans les bacs en septembre prochain. L’artiste de 39 ans y évoque notamment les difficultés des albinos en Afrique.

«Mon album parle de leur détresse. Je dis que les gens ne devraient pas les stigmatiser, car nous sommes tous des hommes (…) et que ceux qui les tuent ont tort, car Dieu nous a tous créés à son image», déclare le chanteur.

Au Malawi, les albinos sont pourchassés, tués et amputés de leurs membres, ensuite utilisés pour des rituels censés apporter richesse et chance. L’Association locale des personnes albinos (APAM) a recensé depuis 2014, au moins 148 cas de violences contre les albinos, dont pas moins de 21 meurtres.

Lire aussi Malawi : Condamné à mort pour avoir tué un albinos

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Malawi : Un album pour défendre la cause des albinos"

Laisser un commentaire