Mali : Une campagne de la paix dans la nouvelle région de Ménaka

Daouda Maiga, le gouverneur de la Région de Ménaka

Annonces

Partagez!

Le Gouverneur de la Région de Ménaka a organisé, du 23 au 25 novembre, la première caravane de la paix dans diverses parties de sa région. Cette initiative a été massivement soutenue par l’ensemble de son administration et la population.

A la tête d’une forte délégation conduite par son Chef de Bureau Régional de Gao qui s’est rendue à l’étape d’Andéramboukane, la MINUSMA a apporté un appui matériel et financier pour assurer le succès de cet évènement. Le Service de lutte anti-mines des Nations Unies, l’Office international des migrations et l’opération française Barkhane, faisaient également partie de la délégation.

Conduite par son Chef de bureau régional, M. Mohamed El-Amine Souef, la délégation de la MINUSMA a quitté la Cité des Askia tôt le matin par hélicoptère, pour se rendre dans la localité d’Andéramboukane (dans la région de Ménaka). Le Commandant de l’opération française Barkhane se trouvait aussi à bord. Le Gouverneur de la région, le Maire de la commune, les Préfets et Sous-Préfets de différents cercles de la région, les notables et le public étaient au site d’atterrissage pour accueillir les délégations.

Le cortège de véhicules et les cavaliers sur des chameaux prirent la direction de la Mairie où s’étaient rassemblés la population, mais aussi des caravaniers arrivés la veille, venant de la commune urbaine de Ménaka après une escale à Anouzegrene, localité située à 30 km de la ville de Ménaka. Après installation des membres, des différentes délégations, M. Ahamed Hamed Ag Mohamed, maire de la commune, a pris la parole pour leur souhaiter la bienvenue. « Je salue la population d’Anderamboukane pour cette forte mobilisation » s’est-il réjoui. Il a aussi profité de cette opportunité pour solliciter la construction et la remise en état d’infrastructures sociales et économiques, allant des écoles aux centre de santé, en passant par les adductions d’eau potable et à la protection de la mare d’Yowmatanah.

L’Honorable Badjan Ag Hamatou, Député à l’Assemblée Nationale, a salué « la volonté et la détermination » de toutes les bonnes volontés qui ne cessent selon lui d’œuvrer pour le rétablissement de la paix et de la stabilité dans toute la région.

Le Gouverneur Daouda Maiga, a profité de cette occasion pour lancer un appel urgent aux partenaires de développement « afin d’aider la localité à la construction de retenues d’eau et la protection des bergers pour sauvegarder la grande mare d’Yowmatanah qui se vide peu à peu ».

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Mali : Une campagne de la paix dans la nouvelle région de Ménaka"

Laisser un commentaire