Mali: Des coups de feu dans un camp militaire près de Bamako

Ads

Partagez!

Des détonations ont retenti mardi matin dans le grand camp militaire de Kati, d’où était parti le coup d’Etat de 2012.

Situation confuse depuis la matinée au Mali. Selon des témoins cités par l’AFP, des coups de feu ont été entendus ce mardi matin dans le grand camp militaire de Kati, à une quinzaine de kilomètres de Bamako, la capitale malienne.

C’est de ce camp qu’est parti le coup d’Etat qui a renversé le président Amadou Toumani Touré en 2012. «Ce matin, des militaires en colère ont pris les armes au camp de Kati et ont tiré en l’air. Ils étaient nombreux et très nerveux», a rapporté un témoin.

L’on ignore encore les raisons de ce coup de colère des militaires maliens. L’ambassade de France a demandé à ses ressortissants de rester chez eux. Idem pour l’ambassade de Norvège, qui parle d’une «mutinerie au sein des forces armées» maliennes.

«Nous suivons attentivement la situation. La hiérarchie militaire est entrée en contact avec les troupes, on fera une déclaration officielle dans la journée», a déclaré une source militaire à l’AFP.

Epicentre de la menace djihadiste au Sahel depuis 2012, le Mali est confronté à une grave crise sociopolitique depuis juin. Lundi, l’opposition a annoncé de nouvelles manifestations cette semaine pour réclamer le départ du président Ibrahim Boubacar Keïta.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Mali: Des coups de feu dans un camp militaire près de Bamako"

Laisser un commentaire