Mali: Huit jours à la junte militaire pour transférer le pouvoir à un civil

Ads

Partagez!

La junte militaire malienne doit nommer un chef civil de transition d’ici le 15 septembre. Ainsi en a déicide l’Autorité des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des États de » l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

L’annonce faite le lundi laisse maintenant à la junte militaire seulement huit jours pour transférer le pouvoir à un civil, qui, selon la CEDEAO, ne participerait pas à la prochaine élection présidentielle du pays.

L’évolution fait suite à la 57ème session ordinaire de l’Autorité des chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO, tenue lundi à Niamey, au Niger. L’armée malienne a évincé le Président Ibrahim Boubacar le 18 août après des semaines de manifestations dans le pays.

L’homme de 75 ans et son Premier ministre Boubou Cissé ont été arrêtés aux côtés d’autres responsables gouvernementaux après la décision des militaires. Keita a été détenu pendant 10 jours, l’armée justifiant cette décision en disant qu’elle était nécessaire pour sa propre sécurité.

LIRE aussi: Mali : Ouverture ce mercredi du procès du chef de la junte militaire, Amadou Haya Sanogo

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Be the first to comment on "Mali: Huit jours à la junte militaire pour transférer le pouvoir à un civil"

Laisser un commentaire