Mali : La majorité présidentielle vole en éclat

Annonces

Partagez!

Une dizaine de partis politiques a quitté la majorité présidentielle pour former une alliance.

L’alliance Action républicaine pour le progrès (ARP) est née le 7 juin 2019 dernier. Elle est constituée d’une dizaine de partis politiques qui ont décidé de quitter la majorité présidentielle regroupée autour de la coalition Ensemble pour le Mali (EPM).

« Il est nécessaire aujourd’hui pour passer à l’étape suivante de la stabilisation, de la réalisation des réformes que des identités s’affirment dans la cohérence », a déclaré Tiéman Hubert Coulibaly, président de l’ARP.  Cet ancien ministre malien des Affaires étrangères ajoute que « nous recherchons la cohérence, nous recherchons de l’efficacité, et c’est dans cela que nous situons notre action ».

L’ARP continue de soutenir le président malien Ibrahim Boubacar Kéïta. Elle a d’ailleurs signé un accord politique avec le politique avec le Premier ministre Boubou Cissé.

LIRE AUSSI Mali : Un banquier lance un parti politique

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Be the first to comment on "Mali : La majorité présidentielle vole en éclat"

Laisser un commentaire