Mali : Le colonel Assimi Goita, nouvel «homme fort» du pays

Ads

Partagez!

Cet officier supérieur de l’armée malienne s’est présenté comme le chef des militaires qui tiennent les rênes du pouvoir.

Le colonel Assimi Goita se présente comme le nouvel homme fort du Mali, après le coup d’Etat militaire qui a contraint le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) à la démission. «Je me présente: je suis le colonel Assimi Goita, le président du Comité national pour le salut du peuple (CNSP)», a déclaré à la presse cet officier supérieur de l’armée malienne.

Apparu mardi soir à la télévision nationale aux côtés d’autres militaires, le colonel Goita est le commandant du Bataillon autonome des forces spéciales du Mali (BAFS). Il aurait participé à toutes les opérations ayant conduit au renversement d’IBK, apprend-on.

Il a justifié ce coup de force par le fait que le Mali se trouvait «dans une situation de crise sociopolitique, sécuritaire» et n’avait «plus droit à l’erreur». L’opposition malienne, qui réclamait la démission du président accusé de mauvaise gestion, s’est félicitée de ce putsch. Elle estime que les militaires ont «parachevé» sa lutte pour obtenir le départ d’IBK.

Elle affirme être prête à collaborer avec les putschistes pour «une transition politique». La CEDEAO, médiatrice au Mali, a convoqué un sommet extraordinaire sur le pays ce jeudi. L’organisation sous régionale a aussi suspendu le pays de ses instances, tandis que certains de ses Etats membres ont fermé leurs frontières avec le Mali.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Mali : Le colonel Assimi Goita, nouvel «homme fort» du pays"

Laisser un commentaire