Mali : Le président annonce des concertations nationales

Ibrahim Boubacar Keïta (IBK)Ibrahim Boubacar Keïta (IBK)

Ads

Partagez!

Le président malien Ibrahim Boubacar Kéïta (IBK) a annoncé des concertations nationales sur la révision de la Constitution.

Le Président IBK veut modifier la Constitution du 25 février 1992. Mais il rencontre l’opposition de plusieurs acteurs. Ces derniers veulent des concertations en premier lieu.

L’occupant du palais de Koulouba a donc annoncé l’ouverture prochaine de concertations dont les résultats seront pris en compte dans la révision de la Constitution.

Celle-ci n’a pas été modifiée depuis près de 30 ans. L’actuel projet de modification veut intégrer notamment l’accord de paix signé en 2015 entre le gouvernement, les groupes armés pro-Bamako et l’ex-rébellion à dominante touareg du nord du pays. Certaines institutions, comme le Sénat, ou réformes comme la décentralisation, sont prévues aussi pour être intégrées.

LIRE AUSSI Mali : L’Opposition vilipende IBK