Mali : Les militaires au pouvoir promettent de libérer IBK

Ads

Partagez!

La junte qui a renversé le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a promis de le libérer, sans toutefois donner de date précise.

Les militaires qui ont renversé le président malien Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) qu’ils retiennent toujours prisonnier ont promis de le libérer. Sans toutefois donner de date précise. La junte a donné son accord pour «libérer le président Keïta» qui «pourra repartir à son domicile» de Bamako, a déclaré un membre de la délégation de la CEDEAO dépêchée au Mali. «Et s’il (IBK) souhaite voyager pour des soins, il n’y a pas de problème», a ajouté cette source citée par des médias.

Selon cette source, la junte souhaite qu’un organe de transition soit mis en place pour une période de trois ans pour «revoir les fondements de l’Etat malien». Cette transition sera dirigée par «un organe présidé par un militaire, qui sera en même temps chef de l’Etat».

La junte annonce également que le gouvernement sera aussi majoritairement composé de militaires. Vendredi, des milliers de Maliens sont descendus dans les rues de Bamako, la capitale, pour célébrer le coup d’Etat militaire de mardi dernier. Arrivé au pouvoir en 2013, IBK était depuis quelques temps contesté par l’opposition qui réclamait son départ, l’accusant notamment de mauvaise gestion.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Mali : Les militaires au pouvoir promettent de libérer IBK"

Laisser un commentaire