Mali : Le Secrétaire Général de l’ONU condamne l’attaque au nord de Douentza

Ban Ki-MoonLe secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon

Annonces

Partagez!

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, a condamné dans les termes les plus forts l’attaque meurtrière qui a eu lieu le 5 novembre au nord de Douentza, dans la région de Mopti, au Mali. Cet incident a coûté la vie à deux civils maliens et a tué un casque bleu du Togo en plus d’en blesser sept autres. C’est son porte-parole qui a fait cette annonce ce lundi 7 novembre 2016 à New-York, aux Etats-Unis.

A la même occasion, Ban Ki-Moon a présenté ses sincères condoléances aux familles des défunts ainsi qu’aux gouvernements et aux peuples du Mali et du Togo. Il souhaite un prompt et complet rétablissement aux casques bleus blessés.

Selon le Secrétaire général de l’ONU, les attaques contre des casques bleus des Nations unies pourraient constituer des crimes de guerre selon le droit international. Il demande que les auteurs de ces crimes soient traduits en justice.

Ban Ki-Moon rappelle toutefois les attaques perpétrées contre la MINUSMA n’affaibliront pas la détermination de la Mission d’appliquer pleinement son mandat de soutien aux efforts du gouvernement malien, des parties signataires de l’accord de paix et du peuple malien pour parvenir à une paix et une stabilité durables.

Pour l’ONU, la paix et la sécurité doivent être la responsabilité primordiale des parties maliennes. Ban Ki-Moon les exhorte à continuer d’œuvrer pour l’application intégrale des dispositions de l’accord de paix et de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour prévenir de telles attaques contre les civils maliens, les parties signataires et les forces internationales.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Laisser un commentaire