Manifestations en Guinée : Un cadre du budget pris en otage…

ManifestationsManifestations à Boke

Annonces

Partagez!

« Les manifestants avaient pris en otage monsieur Makissa, le Directeur National des Impôts la nuit. Si l’équipe de Boké n’était pas venu, ce n’était pas bon » a indiqué Madame Nama Keita dans un témoignage.

Selon elle, c’est cette équipe qui a réussi à débloquer M. Makissa pour le faire remonter à Boké. Pour la dame, c’est très grave, ce qui se passe en Guinée. Elle a fait comprendre que dans la même nuit quelqu’un est allé mettre le feu devant un hôtel au camp Balantan pour inciter la cité à se soulever.

« Mais ce dernier aurait été arrêté et conduit à la gendarmerie. Ce matin un calme précaire règne dans la ville », dit-elle.

Pour notre interlocutrice, « la voie est libre grâce aux forces de l’ordre venues de Boké. La circulation est libre, il y a le calme ». En tout cas, les manifestations ont totalement bouleversé la ville de Boké. Les jeunes montrent leur courroux pour exiger de l’emploi, d’infrastructures routières, l’électricité et de  l’eau.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Manifestations en Guinée : Un cadre du budget pris en otage…"

Laisser un commentaire