Marceau Malekou, fils d’un ancien ministre du Gabon, arrêté à Paris

marceau malekou

Annonces

Partagez!

Marceau Malekou, fils d’un ancien ministre gabonais, a été arrêté ce samedi par les unités anti émeutes françaises. Cela s’est passé à Paris, alors que l’ambassade du Gabon organisait une cérémonie de célébration de l’indépendance du Gabon.

C’est l’homme qui avait agressé Edouard Valentin, beau père d’Ali Bongo. Il est le fils d’un ancien ministre d’Omar Bongo, Paul Malekou. Il vient d’être arrêté par la police anti émeute française. Il tentait de semer le trouble alors qu’une cérémonie de célébration de l’accès à l’indépendance du Gabon était organisée par l’ambassade du Gabon à Paris.

Les forces de l’ordre qui encadraient cette cérémonie ont dû intervenir. A la grande surprise des quelques détracteurs  de l’opposition gabonaise venus semer le trouble. Ils avaient pris l’habitude d’agir en toute impunité dans les rues de Paris. Semant souvent la panique au sein de certaines délégations gabonaises, de passage dans la capitale française.

« Je ne vous retiens plus » de Jean Ping

Le message de Jean Ping à ses partisans n’a donc pas manqué de faire réagir les forces de sécurité françaises. Il semble que le risque lié à l’organisation d’agressions commanditées, soit désormais pris au sérieux. Les autorités françaises ne souhaitent pas avoir à gérer la crise post électorale gabonaise sur leur territoire.

L’immunité diplomatique brandie par Marceau Malekou

Arrêté par la police française, Marceau Malekou a affirmé aux forces de police françaises être protégé par l’immunité diplomatique:

« je suis le fils d’un ministre de la république du Gabon, vous ne pouvez pas m’arrêter » a-t-il affirmé brandissant un passeport diplomatique de couleur rouge.

Mal lui en a pris. Le concerné était en possession d’un passeport diplomatique expiré depuis une dizaine d’années. Ce qui a obligé les forces de l’ordre à procéder au contrôle d’identité de l’ensemble de ses camarades afin de s’assurer de la légalité des titres de séjour de la bande.

Marceau Malekou, activiste exilé risque pourtant gros. Il fait déjà l’objet d’une plainte déposée par Edouard Valentin. Et pourtant Malekou ne bénéficie actuellement que d’un titre de séjour en France attribué grâce au rapprochement familial de son épouse française. En cas d’expulsion vers le Gabon, il sera très probablement repêché par un certaine frange de la population, qui ne digère toujours pas le comportement qu’il a eu envers le vieux Edouard Valentin.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Be the first to comment on "Marceau Malekou, fils d’un ancien ministre du Gabon, arrêté à Paris"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*