Média: En liquidation judiciaire, Africa 24 reste optimiste

Constant-Nemalé

Annonces

Partagez!

La télévision privée, filiale française du groupe luxembourgeois Afrimedia espère prendre un nouveau départ malgré les difficultés financières.

Africa 24 garde espoir malgré sa situation. La chaine d’information en continue qui vient de signer un partenariat avec l’Union Africaine espère sortir de la zone de turbulence dans laquelle elle se trouve pour poursuivre ses activités.

La chaine de télévision qu’édite-le groupe luxembourgeois Afrimedia a déjà fait appel de sa propre décision, celle portant sa mise en liquidation. Le tribunal devra rendre son verdict le 17 juin prochain. Il faut rappeler qu’en date du 8 février, Africa, dont  le Camerounais Constant Nemalé, en est promoteur est placé en liquidation.

L’entreprise fait face à d’énormes difficultés financières en raison des factures impayées des annonceurs. Ces impayés s’élèvent à 17 millions d’euros. L’entreprise a pu annuler ces factures au cours de son redressement judiciaire, grâce à son activité maintenue et rentable.

La chaine assure qu’elle n’aura plus de partenariat avec  des annonceurs institutionnels. Elle privilégie le domaine corporate. Il faut préciser qu’en dépit de ces difficultés, la chaine n’a pas connu de rupture de diffusion. Créée en 2008, Africa diffuse pour la première fois en 2009 grâce au soutient de la Guinée Équatoriale et du Cameroun.

Créée en 2008, avec une première diffusion en février 2009, notamment grâce au soutien financier de la Guinée équatoriale et du Cameroun, respectivement détenteurs de 16 % et 10 % de son capital. Son cofondateur et actuel PDG, Constant Nemale-Pouani, avait alors comme souhait de lancer une chaîne d’information 100 % africaine.

LIRE AUSSI L’Afrique à l’ère des nouvelles technologies: illusion médiatique ou réalité ?

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire