Médias : Polémique après une photo de deux policiers blancs à cheval tirant un suspect noir par une corde

Annonces

Partagez!

Depuis l’émotion suscitée par cette scène qui a eu lieu aux Etats-Unis, le chef de la police de Galveston a présenté ses excuses.

La photo de deux policiers blancs à cheval, de la police de Glaveston au Texas, tirant un suspect noir par une corde, les bras liés dans le dos, a provoqué un tollé sur Internet et dans les médias il y a quelques jours. Le suspect ainsi exposé est Donald Neely, arrêté pour une violation de propriété. La scène de l’arrestation rappelle les esclaves enchaînés, les Noirs lynchés ou encore les condamnés volontairement exhibés sur la voie publique.

Ce qui a amené plusieurs responsables politiques et associatifs à s’interroger une nouvelle fois sur le traitement des Afro-Américains par les autorités américaines. «Un homme noir traîné par une corde par des agents de police, en 2019. (…) On doit dénoncer ce dont il s’agit : du racisme à l’œuvre», a tweeté Beto O’Rourke, candidat à l’investiture démocrate pour la présidentielle de 2020.

Devant ces réactions, le chef de la police locale, Vernon Hale, a présenté ses excuses auprès du suspect. L’avocate de la famille du suspect, Michelle Morris, a annoncé que les proches de M. Neely envisageaient une action en justice. Ces derniers réclamaient aussi que les agents responsables de cette arrestation dégradante soient renvoyés de la police, selon la même source.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Médias : Polémique après une photo de deux policiers blancs à cheval tirant un suspect noir par une corde"

Laisser un commentaire