Méditerranée : 25 morts au large de la Libye

Les migrantsLes migrants

Annonces

Partagez!

La Méditerranée continue de porter préjudice aux migrants. Plusieurs personnes ont perdu la vie, hier. C’est L’organisation Médecins sans frontières (MSF) qui a annoncé la nouvelle. Il s’agit de 25 migrants morts sur un canot au large de la Libye.

Le bilan des victimes en Méditerranée est porté à au moins 68 morts et une trentaine de disparus depuis une semaine. Les migrants n’ont plus de repère ou du moins ne savent plus quel chemin emprunter. Un navire affrété par MSF, a secouru 107 personnes à bord d’un canot pneumatique en difficulté à 26 milles nautiques des côtes libyennes et a constaté qu’il y avait des morts – alors estimés à 11 – au fond de ce canot.

A la suite de ce secours, l’équipage du Bourbon Argos est retourné sur le canot et a dénombré 25 morts, probablement asphyxiés ou noyés dans un fond de carburant et d’eau de mer, un mélange provoquant aussi de terribles brûlures. Un fait dramatique. Car, l’équipage avait du mal à secourir les migrants. Le constat a été douloureux.

Parmi les survivants, 23 souffrent de brûlures, dont 11 dans un état grave. De source bien informée, sept d’entre eux ont dû être évacués rapidement vers un hôpital italien, dont deux en urgence par hélicoptère, indique-t-on.

L’équipe de MSF lance un appel aux Etats africains surtout, pour qu’ils prennent des mesures urgentes. « C’est une tragédie, mais malheureusement on ne peut pas dire que ce soit une journée exceptionnelle en Méditerranée », a fait comprendre Stefano Argenziano. Il est le responsable des activités migrations à MSF.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Méditerranée : 25 morts au large de la Libye"

Laisser un commentaire