Mettre fin aux maladies tropicales négligées (MTN)

Sommet sur les MTN à Genève

Annonces

Partagez!

Les gouvernements et les donateurs privés promettent 812 millions de dollars US lors d’un sommet de cinq jours à Genève. De nouvelles données rendues publiques par l’Organisation mondiale de la santé révèlent que les traitements contre les MTN bénéficient à près d’un milliard de personnes chaque année, note le communiqué que nous avons reçu.

Cette semaine, des responsables gouvernementaux, des dirigeants d’entreprises pharmaceutiques et des organisations caritatives se sont réunis lors d’un sommet de cinq jours à Genève (Suisse). Le but était de prendre de nouveaux engagements en faveur des efforts conjoints pour endiguer et éliminer les maladies tropicales négligées (MTN).

Ce sommet coïncidait avec la publication du quatrième rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur les MTN, qui met en évidence les transformations positives à l’œuvre dans la lutte contre ces maladies débilitantes et l’engagement du Royaume-Uni de plus que doubler leur contribution financière à la lutte contre les MTN.

En tout état de cause, l’on peut dire sans risque de se tromper que c’est un événement qui intervient cinq ans après la signature de la déclaration de Londres, dans laquelle les secteurs public et privé s’engageaient à atteindre les objectifs de l’OMS pour combattre, éliminer et éradiquer 10 MTN. Des milliards de traitements ont depuis été donnés par des sociétés pharmaceutiques et distribués à des communautés démunies dans près de 150 pays, atteignant quasiment un milliard de personnes en 2015.

Les MTN figurent parmi les maladies les plus anciennes et les plus douloureuses qui touchent les populations les plus pauvres du monde. À l’échelle de la planète, elles concernent une personne sur six, dont plus de 500 millions d’enfants.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Mettre fin aux maladies tropicales négligées (MTN)"

Laisser un commentaire