Michaëlle Jean : « Nous ne serons jamais satisfaites tant qu’il y aura des femmes en situation précaire »

Michaëlle JeanMichaëlle Jean

Ads

Partagez!

« Nous voyons sur le terrain des femmes dynamiques, qui s’imposent dans tous les secteurs ». C’est ce qu’a déclaré Michaëlle Jean, à l’occasion de la 62ème session de la Commission de la condition de la femme.

Quand bien même, la SG de l’OIF apprécie à sa juste valeur la place plus importante des femmes dans l’entreprenariat et le rôle clé qu’elles jouent pour la croissance et le développement. » Mais nous ne serons jamais satisfaites tant qu’il y aura ces millions de femmes qui sont encore dans des situations extrêmement précaires », tient-elle à préciser.

Elle se dit convaincue que les femmes jouent un rôle primordial tout en évoquant des femmes rurales qui, dit-elle, sont  laissées pour compte. « On doit beaucoup penser à ses braves femmes qui participent largement à l’économie et à la sécurité alimentaire de leur pays en œuvrant dans la production agricole et la transformation des produits alimentaires », dit-elle.

Avec la stratégie économique et numérique de la Francophonie, Michaëlle Jean est d’avis qu’il faut soutenir entrepreneuriat féminin. Mieux, poursuit-elle, les femmes rurales peuvent compter sur tous les dispositifs d’incubateurs, d’accélérateurs et d’espace collaboratifs déployés par l’OIF.

Tenue au siège des Nations Unies à New York du 12 au 23 mars 2018, la 62e session de la Commission de la condition de la femme avait pour thème principal : “Problèmes à régler et possibilités à exploiter pour parvenir à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes et des filles en milieu rural”. Elle a réuni les femmes syndiquées du monde entier.

LIRE AUSSI  Cécile Tshibangu : « la femme africaine n’a pas besoin de modèle pour asseoir sa légitimité »

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Michaëlle Jean : « Nous ne serons jamais satisfaites tant qu’il y aura des femmes en situation précaire »"

Laisser un commentaire