Mode : Un prix pour briser la stigmatisation liée à la stérilité au Ghana

Ads

Partagez!

L’initiative, portée par la Fondation Merck et la première dame ghanéenne, a pour but d’autonomiser les femmes infertiles.

Au Ghana, les Prix mode «Merck Plus Qu’une Mère» visent à briser la stigmatisation liée à l’infertilité. L’initiative est portée par la Fondation Merck, la branche philanthropique de Merck KGaA Allemagne, et la première dame du Ghana, Rebecca Akufo-Addo. Ce prix fait partie de la campagne de sensibilisation communautaire «Merck Plus Qu’une Mère» lancée dans toute l’Afrique.

Ce, «dans le but de transmettre des messages forts et influents pour autonomiser les femmes infertiles et dire « Non à la stigmatisation liée à l’infertilité » à travers leurs créations, dans l’espoir de créer une tendance de la mode significative pour éduquer leurs communautés sur le fait que « la fertilité est une responsabilité partagée »», explique  le Dr Rasha Kelej, CEO of Merck Foundation et président de «Merck Plus Qu’une Mère».

Les gagnants sont étudiants aux «Ghana Fashion Academies». Ils ont eu l’occasion d’exposer leurs créations lors du défilé de mode organisé lors de la 6e édition de «Merck Africa Asia Luminary». Une cérémonie à laquelle ont assisté les premières dames africaines et des ministres de plus de 25 pays africains. «C’était très agréable de voir les créations préparées par nos futurs créateurs de mode. La créativité dont ils ont fait preuve à travers leurs créations était applaudissable. Le message est ressorti clairement de leur travail», a déclaré la première dame du Ghana.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Mode : Un prix pour briser la stigmatisation liée à la stérilité au Ghana"

Laisser un commentaire