Maroc / Mohamed Ziane : « Je m’attendais à visionner des vidéos »

Mohamed ZianeMohamed Ziane

Ads

Partagez!

L’avocat du chef de la contestation, Nasser Zefzafi s’attendait à visionner des vidéos.

« Cette séance devait être consacrée à la confrontation des preuves collectées par le parquet général. Je m’attendais donc à visionner des vidéos, voir des photos et tout ce qui, du point de vue du parquet, prouve les accusations de financementS étrangers qui pèsent sur mon client » dit-il.

Mais, selon lui, la séance a été ajournée sans fixation de date. « D’après ce que je sais, de nouveaux éléments sont apparus dans le dossier du journaliste Hamid El Mahdaoui, qui vient d’être condamné à de la prison ferme dans le cadre des contestations d’Al Hoceïma » ajoute t-il.

« Ce dernier aurait reçu une importante somme d’argent en provenance des Pays-Bas. Les enregistrements téléphoniques qui démontrent l’existence de ce transfert pourraient impliquer Nasser Zefzafi » poursuit-il. Il attend de voir la suite. Selon les données que lui a communiquées le ministère de la Justice, « il s’agit de 41 personnes en tout ». Mais il prend cette information avec réserve, dans l’attente de la publication d’une liste officielle.

Jusqu’aujourd’hui, « le réseau des avocats qui défendent les détenus du Hirak n’a pu recenser que 17 personnes » a-t-il soutenu.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire