Niger : Des juges antiterroristes vont enquêter sur l’assassinat des humanitaires français

Ads

Partagez!

Les six victimes françaises avaient été abattues par des hommes à moto le 9 août à Kouré, dans le sud-est du pays.

Selon les médias français, l’enquête ouverte en France après l’assassinat de six humanitaires français au Niger a été confiée mardi 25 août à des juges antiterroristes. Cette information judiciaire a été ouverte pour «assassinats en relation avec une entreprise terroriste», a indiqué le parquet national antiterroriste (PNAT).

Les jeunes humanitaires français âgés de 25 à 31 ans ont été assassinés le 9 août avec leurs chauffeur et guide nigériens par des hommes armés à moto. Ce, alors qu’ils visitaient la réserve de girafes de Kouré, à 60 km au sud-est de la Niamey, la capitale.

Les six victimes appartenaient à l’ONG Acted qui vient notamment en aide aux populations déplacées du fait de la menace djihadiste. Leurs dépouilles ont été rapatriées le 14 août dernier. Une source judiciaire a confié à l’AFP que l’attaque paraissait «avoir été préméditée» avec pour objectif de «cibler des Occidentaux», selon les premiers éléments de l’enquête ouverte à Paris.

Les autorités nigériennes ont annoncé le 19 août qu’un suspect a été interpellé. «Nous avons certaines informations qui nous donnent des indications sur des probables acteurs de ces crimes horribles (…) et nous pensons que ça va nous mener à des résultats positifs», a déclaré le ministre nigérien de l’Intérieur, Alkache Alhada.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Niger : Des juges antiterroristes vont enquêter sur l’assassinat des humanitaires français"

Laisser un commentaire