Niger : Des jeunes en croisade contre la pollution numérique

téléphones portables usagés

Annonces

Partagez!

Pour lutter contre la pollution numérique, de jeunes Nigériens ont porté le combat dans les rues. En conséquence, ils collectent les téléphones portables usagés pour les expédier en Europe où ils sont recyclés.

Pour lutter contre cette pollution, l’ONU avait préconisé la mise en place de structures officielles de recyclage ainsi qu’une législation des exportations des DEEE. L’institution internationale vante également les bienfaits de telles mesures, aussi bien sur le plan économique qu’environnemental.

«Il est possible de développer les économies africaines, de créer des emplois décents et de protéger l’environnement en assurant une gestion durable des déchets électroniques et en récupérant les métaux précieux et autres ressources renfermés dans les produits qui finissent comme déchets électroniques», avait soutenu Achim Steiner, directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l’environnement (Pnue) et sous-secrétaires général de l’ONU.

Aujourd’hui, à Niamey, ce sont de jeunes Nigériens qui récupèrent les téléphones usagés. C’est pour les revendre à une somme modique. Ces jeunes se trouvent dans les rues de Niamey ou même dans les décharges. L’initiative fonctionne depuis au moins quatre ans. Cela a permis au moins d’envoyer au recyclage 35 tonnes de déchets électroniques. Pendant ce temps, l’Afrique compterait plus d’un milliard de téléphones mobiles en circulation.

Ce comportement des jeunes de Niamey est également un moyen de création d’emplois. Il s’agira non seulement de contribuer à la pollution numérique ; mais également un atout pour la jeunesse de Niamey.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Niger : Des jeunes en croisade contre la pollution numérique"

Laisser un commentaire