Niger: Un projet de loi pour la réinsertion des ex-Boko Haram

Annonces

Partagez!

Un projet de loi portant réinsertion des repentis du groupe terroriste Boko Haram est en examen à l’Assemblée nationale depuis le 2 novembre à Niamey.

Le texte en étude au Parlement prévoit la réinsertion des ex-Boko Haram ayant volontairement renoncés au terrorisme et ceux qui ne sont pas directement impliqué dans des actes terroristes. Comme l’élaboration et la conception des attaques et attentats.

Ces personnes bénéficieraient des études, des bourses de formations professionnelles et des emplois. L’Etat va également apporter un appui financier à ceux qui sont porteurs de projets de développement pour leur garantir un auto emploi.

Par ailleurs, le projet de loi en étude à l’Assemblée nationale prévoit des indemnisations pour les victimes de Boko Haram. Les texte qui modifie le code pénal nigérien exempte ces personnes de toutes poursuites judiciaires.

A travers ce projet de loi, le gouvernement nigérien espère créer des conditions de vie favorable. Ainsi, il y aura moins de jeunes dans les rangs de Boko Haram. Car le chômage et la pauvreté sont les principaux facteurs qui entraînent l’enrôlement des jeunes dans les rangs de la secte terroriste.

Il faut dire que le gouvernement nigérien n’est pas à sa première mesure visant à détourner les jeunes de Boko Haram. En début d’année, il a initié le projet « Jeunesse Diffa » financé par l’AFD pour offrir aux jeunes une formation professionnelle et leur garantir l’auto emploi.

LIRE AUSSI  Tchad – Niger : Tous unis contre Boko Haram

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Niger: Un projet de loi pour la réinsertion des ex-Boko Haram"

Laisser un commentaire